Mardi.

Elle avait les cheveux étranges.

Parfois, ils étaient d’une couleur qui rimait avec ce qualificatif, parfois non.
Cela dépendait du type qu’elle voyait.
Parfois, c’était un de ceux qui lui bavaient dessus au boulot, et parfois non.

Elle était encore dans cette période où on dit d’une femme qu’elle est attirante, même si, dans son cas, mieux valait ne pas tarder à se fixer sur un seul homme à la fois.

En attendant, elle espérait grandement que personne ne tombât sur le dossier qu’elle avait monté sur ces dissidents, par l’intermédiaire d’un privé, qui ne l’était d’ailleurs pas complètement.

En effet, une telle trouvaille serait catastrophique.

Pour elle, comme pour toute sa clique.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, Marseille, 2019.